Blog

Lettre N°14

Bonjour à Tous,

Le séjour à Londres n’aurait pas pu se passer mieux ! Ceux d’entre vous qui ont un compte Facebook et ont rejoint notre groupe « Alas para Paloma – Des Ailes pour Paloma » ont pu voir de nombreuses photos car j’ai essayé de donner des nouvelles en temps réel. Il s’agissait d’instantanés car nous n’avions pas de temps pour plus. Mais je dois dire que, depuis quelque temps, il est vraiment en train de se passer quelque chose. Londres jusque là, était une option, que nous voulions la bonne, et différents signes nous ont confirmé depuis que nous étions sur le bon chemin. Il vous est sûrement arrivé, alors que vous deviez faire un choix important dans votre vie, que les portes s’ouvrent ou se ferment comme pour vous aider à prendre la bonne décision. Or, notre choix de Londres nous paraît de plus en plus être le bon. D’abord, parce que l’IRM effectuée là-bas le 31 août a montré que la tumeur avait grossi d’environ 5% depuis le 7 août, il ne fallait donc pas attendre pour agir. Ensuite, parce que Paloma a incroyablement bien supporté le traitement ; aux dires des médecins et des infirmiers, sa capacité à supporter le traitement comme sa faculté de récupération sont tout à fait exceptionnelles. Elle s’est remise très vite de l’intervention chirurgicale pour implanter les quatre cathéters, a pu boire et manger toute seule le soir-même et, comme l’ont montré les deux IRM des 3 et 5 septembre, juste après les injections, la dose de chimiothérapie injectée dans sa tumeur s’est très bien répartie. Elle allait tellement bien que, chose exceptionnelle, elle a été autorisée à quitter l’hôpital le 4 pour déjeuner en terrasse d’un pub ! Sa volonté, sa docilité, sa bonne humeur étaient époustouflantes. Chez Hamley’s, magasin de jouets sur six niveaux, je lui aurais tout acheté ! elle s’y est même montrée plus raisonnable que moi !

De manière générale, nous nous sommes sentis très bien à Londres, nous avons trouvé les Londoniens souriants et chaleureux. Tout le personnel de la clinique était plein d’attentions pour nous trois, à la fois bienveillants et encourageants. Et que dire d’Amy, de Sœur Clare et de Sœur Patricia qui nous ont reçus au couvent de l’Assomption ? Ce fut un tel soulagement de pouvoir s’y reposer ! Sœur Patricia allume chaque soir une bougie dans la chapelle et prie pour Paloma. Jeudi soir, en rentrant de l’hôpital, Paz, Paloma et moi sommes entrés nous y recueillir, Paloma a tenu à allumer les quinze autres bougies qui, toutes ensemble, forment un cœur.

Il y a eu d’autres rencontres, plus inattendues encore. Le soir de notre arrivée, nous sommes allés dîner chez Bill’s, dans les Arcades du métro Hight Street Kensington. La serveuse nous a proposé quelque chose qui ne nous était encore jamais arrivé : une bouteille de vin gratuite. Paz lui a dit qu’elle était notre ange et que nous étions sensibles aux signes en ce moment. Nous lui avons expliqué la raison de notre venue à Londres et elle nous a alors raconté être née avec un problème cardiaque et que les médecins pensaient qu’elle en mourrait assez vite. Et de conclure : « si j’ai pu m’en sortir, votre fille va guérir, cela ne fait aucun doute ! » Je vous parlais dans ma lettre précédente de notre découverte de la lithothérapie cet été, notre ange-serveuse s’appelle Jade, symbole de pureté et de sagesse. Comme Paloma rêvait d’un authentique English Breakfast depuis notre excursion à Canterbury l’été précédent, nous sommes retournés chez Bill’s le lendemain : Jade avait parlé de nous à toute son équipe et nous avons été traités comme des rois. Nous y avons enfin dîné le dernier soir, pour que Jade puisse voir comme Paloma allait bien et nous nous sommes promis d’y retourner aussi souvent que nous viendrions à Londres.

À la sortie, il y avait un mendiant, avec son chien, Paloma lui a donné une pièce, Paz et moi la tenions tous deux d’une main, sa démarche étant un peu fébrile, et le mendiant, visiblement très touché, nous a dit spontanément qu’il prierait pour elle. Un pauvre homme, réduit à demander l’aumône, montrait soudain un altruisme tout à fait inattendu dans une telle circonstance !

Pendant ce temps, Bruno faisait sa rentrée en 5e, d’abord avec sa grand-mère française, puis avec ses grands-parents espagnols. Son professeur de français ayant demandé aux élèves de chercher dans l’actualité un héros du quotidien et de le présenter à la classe en justifiant son choix, il a parlé du Professeur Grill, de l’Institut Gustave Roussy et du Professeur Gill, de la Harley Street Clinic, en expliquant que les héros sont des personnes qui sauvent la vie des gens et que c’est précisément ce que font ces médecins qui soignent sa sœur.

Paloma a du mal à se réveiller le matin mais elle a déjà une très bonne voix et marche bien. Le soir, elle chante et rit comme un oiseau. Moi qui, la voyant si insouciante à la clinique, eus bien un matin la vision du taureau se jetant dans l’arène sans savoir ce qui l’attend, vois déjà plus un albatros qui n’attend qu’un peu d’espace et de temps pour déplier ses ailes. Vienne le temps où, ingrate comme le sont les enfants, elle s’éloignera du nid familial pour voler de ses propres ailes ; ma seule ambition dans la vie est de réaliser le chef-d’œuvre invisible de ces millions de pères qui guident leur enfant dans la vie et les aident à prendre leur envol le moment venu.

Je n’oublie pas tous ces enfants que ce cancer emporte, peut-être un par jour à travers le monde. Nous prions pour eux, et pour ceux qui, comme Paloma, luttent vaillamment. Je vous l’ai dit, il est en train de se passer quelque chose, et je vous propose de participer au miracle que nous attendons. Priez, souhaitez sa guérison, diffusez l’information et l’espoir en une guérison prochaine. Je ne sais pas comment, et j’ignore encore quand, mais je sais que Paloma va guérir et sera porteuse d’espoir pour tant d’autres familles dévastées par cette tumeur.

Soyez forts et confiants.

À bientôt,

Henri-Christian/Oscar

1 commentaire

  • El Allali septembre 27, 2018 - 5:21

    coucou Paloma c’est Ines El baouch j’espère que tu vas bien je pense à toi et te revoir très vite soit forte et courageuse tu es une battante je te fais pleins de bisous et des prieres pour que tu geurisses. ❤❤

    Répondre


Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *