Blog

Lettre N°15

Bonjour à Tous,

Prendre le temps de me poser pour vous donner des nouvelles. Il s’est passé tant de choses en septembre ! D’abord, les dix ans de Paloma, le 24, que nous avons fêtés avec ses camarades de classe le samedi 22 sur le thème de Zelda, d’après l’univers d’un jeu vidéo peuplé d’elfes et autres créatures féeriques… Elle a reçu tout au long de la semaine qui a précédé et suivi une quantité de cartes postales, virtuelles, de cadeaux, de dessins, de tous les coins d’Europe et même des États-Unis ! Certains messages venaient d’inconnus qui mériteraient d’être célèbres, parfois (merci Valentine !) de célébrités qui ont tenu à ce que leur message reste privé mazis n’en sont pas moins de grandes stars que notre fille admire… Tous ces moments remplissent Paloma de joie, nous lui lisons vos messages de soutien, vos prières, qui nous arrivent sur notre groupe Facebook Alas para Paloma – Des ailes pour Paloma, sur notre site http://desailespourpaloma.fr/, par courriel ou par la poste…  J’espère trouver très vite le temps de mettre des photos sur notre site.

Le 25, jour de nos quatorze ans de mariage à Paz et à moi, nous dînions tous les trois à Londres, chez Bill’s, où Paloma fut si contente de retrouver Jade, notre serveuse si prévenante ! Les 26 et 28, deux nouvelles séries d’injections de chimiothérapies via les cathéters installés dans son crâne. Contrairement à la première fois, Paloma n’a eu aucun effet secondaire, on ne pouvait pas espérer mieux ! Si, une stabilisation de la tumeur et c’est précisément ce qu’a révélée l’IRM du 26 par rapport à celle du 5 septembre, ce qui, en soit, est déjà une excellente nouvelle – comme l’ont reconnu les médecins sans se départir de leur flegme britannique et toujours prudents à l’heure d’annoncer de bonnes nouvelles ! –

Et nous devons déjà préparer notre prochain séjour, du 16 au 19 octobre…

Paz a trouvé de nouveaux traitements complémentaires, à base de plantes, de probiotiques, nous savons que nous sommes sur le bon chemin mais que la tumeur ne s’arrêtera pas à Londres, c’est pourquoi elle cherche déjà le prochain traitement à envisager, quand Londres aura atteint ses limites. D’ici là, nous espérons que la tumeur aura régressé de manière significative ou au moins marqué le pas, alors qu’elle commençait à croître au mois d’août.

Plus que jamais nous avons besoin de vous, de nous sentir entourés, de vos prières et de votre aide pour trouver les ressources financières nécessaires à tous ces traitements. Différents événements se mettent en place dans les prochaines semaines, participez-y, partagez l’information, proposez vos propres idées :

Dimanche 14 octobre à Villenave d’Ornon : une marche solidaire, organisée par notre paroisse et l’équipe de l’aumônerie (cf. pièce-jointe) ainsi qu’une course dans le cadre du semi marathon d’Eindhoven (Pays-Bas) :

https://sites.google.com/view/fundraiseralasparapaloma

Dimanche 18 novembre à Paris : nous vous donnons rendez-vous au théâtre des Mathurins pour assister à la pièce DERNIER COUP DE CISEAUX (Molière de la meilleure comédie en 2014) :

https://www.helloasso.com/associations/des-ailes-pour-paloma/evenements/dernier-coup-de-ciseaux-pour-paloma

Samedi 24 novembre, nos amis Cyrille Sanchez et Hélène Massot organisent un Paloma Run à 15h30 autour des lacs du Bois de Boulogne !

et toujours notre appel aux dons sur https://www.gofundme.com/des-ailes-pour-paloma (souvenez-vous que la page de gofundme ne prélève pas de commissions sur les donateurs mais « suggère » un pourboire. C’est pourquoi elle met 10% par défaut au début. Vous pouvez modifier et mettre un zéro.)

Si vous le préférez, il vous est désormais possible de faire un virement (ponctuel ou mensuel !) sur le compte de l’association :

RIB FRANCE : 13306 00014 23087187012 51

IBAN ETRANGER : FR76 1330 6000 1423 0871 8701 251 BIC : AGRIFRPP833

ou de nous adresser un chèque libellé à l’ordre de l’association : Des Ailes pour Paloma, (5, rue Victor Hugo, 33140 Villenave d’Ornon).

Alors que l’avenir demeure si flou, le ciel se dégage, le plus difficile pour moi étant toujours de faire comprendre que nous allons sauver Paloma, et que, simplement en lisant ces lignes et en pensant à elle, vous participez déjà à ce miracle. Alors que l’espérance de vie post diagnostic est de neuf mois, douze selon certains chiffres un peu plus optimistes, et qu’on surnomme « long time survivors » les malades au bout de vingt-quatre mois, qu’il ne se passe pas un jour sans que nous apprenions que ce cancer a emporté tel ou tel enfant, à l’autre bout du monde ou beaucoup plus proche d’ici, quand l’humble espoir des parents les plus ambitieux est de trouver le moyen d’allonger la vie de leur enfant ou de trouver le moyen de lui permettre de vivre avec, j’ai l’absolue certitude que Paloma guérira, que son chemin, tortueux, douloureux et périlleux entre tous montrera la voie de la guérison pour tant d’autres patients ; son état clinique, sa santé physique, sa joie, en dépit de certaines angoisses ô combien compréhensibles, est déjà un message d’espérance que je vous invite à diffuser le plus largement possible. Soyez patients, sachez écouter les signes, ils concordent tous et nous vaincrons ce GITC, ensemble, parce qu’il n’y a pas d’alternative.

À bientôt,

Henri-Christian/Oscar

P.S. pour ceux d’entre vous qui ne l’ont pas encore vue, je joins le lien d’une vidéo que Benjamin, concepteur de notre site internet, a eu la gentillesse de réaliser pour présenter notre combat, avec une petite surprise à la fin !

https://www.youtube.com/watch?v=LD1lo_ATS5I

1 commentaire

  • Charlotte octobre 15, 2018 - 11:00

    Bien chère Paloma
    Bien chers vous 4,
    J’ai dej essayé de laisser un message mais j’ai l’impression Que ça ne marche pas…
    Je suis Charlotte. On s’est déjà vu lors d’un dîner. Mes filles te connaissent Éléonore et Berenice.
    J’ai beaucoup parlé de tout ce qui se passe pour toi.
    Ce message est là pour t’envoyer plein de force et de courage pour le combat que tu mènes, chère jeune fille ! Tu es admirable. La force que je t’envoie est pour te permettre de poursuivre à combattre ta maladie, aux côtés de tes parents.
    Tes parents et ton frère sont extraordinaires.
    Je t’embrasse ainsi que mes filles
    Charlotte

    Répondre


Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *